Anthony, le plaisir d’avoir des stagiaires au GEM Horizons

Le pot de départ d’Anthony (debout, au fond, à droite).

Nous avons toujours souhaité donner leur chance aux jeunes en formation dans le cadre d’un stage, dès lors que leur profil et leur projet étaient cohérents avec les singularités d’un groupe d’entraide mutuelle. Dans la pratique, l’exercice a parfois atteint ses limites.

Sur la Passerelle, à Mazamet, avec Jérôme, Lauriane, et Josy.

Durant les trois mois passés, nous avons eu la bonne surprise d’accueillir Anthony, en première année de moniteur éducateur à l’Institut Saint Simon du Séquestre. Une surprise, oui, car le jeune homme s’est présenté spontanément et directement au lieu de passer par les traditionnelles candidatures dématérialisées. Bonne, car le stage aura été, de l’avis de tous, une véritable rencontre entre un futur professionnel, un public, et l’esprit d’entraide mutuelle. Outre sa présentation soignée, sa maturité et sa curiosité lui ont permis de s’intégrer très vite au fonctionnement du GEM, et même de prendre une foule d’initiatives.

Ainsi, Anthony, disposant du Permis B en tant que conducteur aguerri, point important en tant qu’accompagnant, a véhiculé à la demande les adhérents pour des rendez-vous médicaux, ou encore participé au déménagement et à l’installation d’une adhérente. Et avec les chaleurs de plus en plus fortes, ces actions d’entraide étaient plus que du confort : elles sont parfois devenues une nécessité pour un public sous traitement qui peut difficilement marcher longuement en plein soleil.

Le quotidien du GEM, c’est aussi le repas. Pour les courses, et la préparation, Anthony s’est pareillement mobilisé, toujours dans un esprit autant accompagnant que responsabilisant pour les gémois. A ce titre, n’étant ni stigmatisant, et encore moins infantilisant, il a saisi quel devait être la posture et le positionnement d’un professionnel dans un groupe d’entraide.

L’Atelier Perles de Vanessa (Photo d’Anthony).

Force de propositions, il a initié le retour de l’activité piscine un lundi sur deux à Atlantis, au risque de se faire couler par des adhérents farceurs : Freddy et Aurore ont essayé, mais le jeune homme, bien de sa personne, a résisté aux assauts de cette gauche escouade ! Au-delà de la plaisanterie, Anthony a donné goût à ces moments de natation qui se terminaient par un temps dans l’espace détente (sauna, hammam) d’Atlantis. Josy, devant cet engouement, en tant que bénévole, a convenu qu’elle poursuivrait tous les quinze jours cette activité.

Toujours avec Josy, Anthony a motivé les gémois pour une sortie sur la Passerelle de Mazamet. Sortie très sympathique, entre pique-nique, émotions sur la passerelle, et beauté des paysages.

Anthony sera arrivé au moment du redémarrage post-Covid : il a profité du regain de dynamique mais il l’a aussi suscité et accompagné. Tel est le cas de l’atelier bijoux créatifs en perles de Vanessa, ancienne bénévole de retour au GEM : pour l’achat de matériel ou la valorisation (photo), il a aussi répondu présent.

Malheureusement, les trois mois seront trop vite passés au goût des gémois comme du stagiaire. Un pot de départ avec deux gâteaux, de la nostalgie des moments partagés et la promesse qu’il repassera bientôt nous dire bonjour : des stagiaires quatre étoiles comme ça, le GEM d’Albi en redemande !