Travailler ou faire un stage au GEM Horizons

Le GEM n’est pas en mesure de donner une suite favorable aux diverses candidatures, y compris spontanées. Nos ressources nous autorisent seulement à disposer d’un éducateur spécialisé, employé par notre gestionnaire, et détaché auprès d’Horizons.

Toutefois, Horizons est depuis longtemps un terrain de stages. Mais là aussi, certaines conditions doivent être respectées :

* Nous n’acceptons que les stages d’élève éducateur spécialisé ou de moniteur éducateur. Exceptionnellement, nous pouvons accepter des stages d’immersion professionnelle de deux semaines.

* Nous n’acceptons que les stages n’excédant pas huit semaines, et, de ce fait, n’ouvrant pas droit à gratification.

* Nous demandons à nos stagiaires d’être titulaire du permis B depuis au moins trois ans.

Pourquoi ces conditions?  Au delà du peu de ressources dont nous disposons, le GEM est un lieu de stage idéal pour une première prise de contact avec le métier en lien avec le handicap psychique. Si, du point de vue pratique, c’est un terrain moins pénible que d’autres structures, il s’avère plus complexe qu’il n’y paraît dans la durée, et concernant les écrits à rendre par les stagiaires. Théoriser sur le rôle de l’éducateur spécialisé ou du moniteur éducateur en groupe d’entraide mutuelle renvoie à des processus intellectuels qui demandent une forte maturation, qui est davantage demandée aux élèves en fin de cursus. Enfin, la vie du groupe exige d’être mobile pour participer aux médiations en extérieur, qui sont nombreuses.

Nous nous engageons aux côtés de nos stagiaires. Prendre un stagiaire, c’est un gain pour les adhérents mais c’est un coût pour la structure. En effet, l’éducateur spécialisé, référent de stage, doit consacrer du temps pour coordonner l’action des stagiaires, et aussi pour rendre des écrits d’évaluation.

Quelles attentes vis-à-vis d’un stagiaire ?  Les objectifs du stage sont précisés dans la convention tripartite. Toutefois, nous tenions à rappeler des règles élémentaires pour éviter certains écueils. Etre à l’heure, respecter son référent de stage, respecter la confidentialité, être discret, non intrusif, non envahissant tout en étant présent, disponible, et participatif. Des petites missions pourront vous être confiées dans le cadre d’un événementiel (Noël, la Semaine d’information de la santé mentale, une rencontre Intergem…). Avant tout, nous attendons du stagiaire qu’il ne se laisse pas trop envahir par la spontanéité, qu’il réfléchisse sur sa posture de professionnel du médico-social, qu’il fasse en permanence des allers-retours entre la théorie et la pratique. Penser pour agir, puis réfléchir sur son action, telle est la loi d’airain pour se positionner comme repère au sein du GEM, et travailler sur la régulation et la cohésion du groupe.

Quel processus pour devenir stagiaire? Une fois CV et lettre de motivation reçus par mail à alain.belkarmi (at) apajh81.org,  l’éducateur spécialisé vous contacte par téléphone pour prendre un rendez-vous, qui donne lieu à un entretien. Si l’entretien s’avère positif, il transfère votre candidature à l’APAJH du Tarn pour validation et signature de la convention de stage. Vous pouvez également nous contacter via le formulaire de contact ou par voie postale.