A LA UNE

Le GEM Horizons au coeur de l’été


Nous rompons la trêve estivale avec quelques mots et quelques photos. Au cœur de l’été et malgré une chaleur étouffante, la vie au GEM Horizons est rythmée, outre le quotidien, avec les repas dont la logistique est rôdée, par des visites et des sorties. À commencer par la visite amicale fin juin de Claude Cluchier, président de l’association de quartier Bellevue La Rachoune, qui témoigne du bon ancrage et de l’inclusion du groupe dans son environnement immédiat et dans la cité. M. Cluchier, invité pour le repas, a pu partager sur la vie du quartier et aussi sur son passé d’ingénieur dans l’aéronautique, lui qui a notamment travaillé sur le projet du concorde.

Plus récemment, la semaine dernière, avait lieu la rencontre InterGEM de pétanque, qui est devenue un rituel dans le Tarn, avec le concours du Comité Départemental du Sport Adapté 81. Une quarantaine de gémois tarnais se sont retrouvés au 65 rue de la rachoune pour un petit déjeuner convivial. Puis, place à la compétition, et cette fois encore, c’est le GEM Horizons qui devait remporter ce concours et inscrire une nouvelle fois cette victoire sur le bouclier des GEMs du Tarn.

Demain, des membres d’Horizons se rendront au Centre d’art Le LAIT pour une visite de la toute dernière exposition proposée par ce haut lieu de culture situé dans le Tarn et à la renommée internationale. En témoigne la liste pléthorique d’artistes (au nombre de 57), qui ont apporté une contribution, pour cette expo dédiée à la photographie d’art et intitulée REFAIRE SURFACE. Certains gemois étaient déjà présents lors du vernissage du 30 juin dernier, ce qui atteste une nouvelle fois des liens amicaux qui existent entre le GEM et le LAIT, et ce, depuis maintenant des années.

Samedi verra l’aboutissement d’un projet d’envergure orchestré par le GEM Le Trédunion de Gaillac. Top GEM rassemblera les trois groupes (Le Trédunion de Gaillac, Les Ailes de Castres, et Horizons d’Albi) dans une compétition culinaire, avec également des ateliers ludiques autour des saveurs.

Ces projets InterGEM prennent d’autant plus de sens dans un contexte budgétaire qui demeure tendu pour tous les groupes. La subvention versée par les ARS, même si elle a été revalorisée récemment, demande aux GEM un effort de gestion considérable, surtout lorsque l’on connaît le succès de ces structures. Aussi, allier les moyens et rivaliser de créativité pour permettre une dynamique et assurer aux adhérents un accueil de qualité est au cœur des préoccupations des salariés et des bureaux des GEM.