A LA UNE

Horizons : toujours plus de partenariats

Dès son origine, le GEM d’Albi voulait être ouvert sur la cité comme en atteste la sorte de salutation au soleil incluse dans son logo. Cette bonne inclusion, qui s’est construit  d’année en année, est notamment le fruit des nombreux partenariats. Certains sont connus et anciens : on pensera notamment à la convention, signée au travers de l’APAJH du Tarn, désormais organisme gestionnaire, avec le CMP pivot de la Fondation du Bon Sauveur d’Albi. Il faut ajouter les liens avec les organismes sportifs : CDSA 81 et Sport à La Page, qui permettent aux adhérents du groupe de renouer avec l’activité physique ou d’approfondir leurs connaissances de certaines disciplines.

La création du Conseil Local de Santé Mentale (CLSM) de la ville d’Albi (2013) a été un accélérateur concernant la connaissance et les échanges entre organismes liés à la question de la souffrance psychique. C’est pour cette raison que le GEM Horizons a souhaité se placer au cœur de ce dispositif.

Un exemple de nouveau partenariat : avec Emmaüs Albi

Les partenariats à venir sont issus plus ou moins directement de cette dynamique. C’est ainsi que le 5 novembre prochain, des adhérents du GEM d’Albi iront visiter le Grand Théâtre des Cordeliers dans le cadre d’une collaboration naissante avec la Scène Nationale. Dans une autre optique, plus tournée vers l’insertion professionnelle et l’entraide, des gémois sont allés déjeuner le 27 septembre dernier au sein de la Communauté Emmaüs à Villefranche d’Albigeois. Au cours du repas, l’idée a germé d’accueillir des adhérents d’Horizons sur des cessions courtes au sein de la Communauté pour participer à ses activités.

Plus ambitieuse encore, il convient de signaler l’invitation du SAMSAH/SAVS L’Échelle à l’initiative de Christine Soler, psychologue au sein de cette structure. Elle concerne les Semaines d’Information sur la Santé Mentale (SISM) 2019, qui porteront sur le thème de la santé mentale à l’ère du numérique. Horizons s’engage ainsi dans la mise en place d’une soirée sur les réseaux sociaux, qui sera déclinée selon un format théâtral. Christine Soler a fait appel Christophe Abramowski, comédien se définissant comme « gesticuleur populaire », et animateur de théâtre Forum pour accompagner des volontaires de diverses structures dans l’élaboration de la manifestation. La démarche sera celle portée par le réseau Arc en Ciel Théâtre, autour du théâtre institutionnel, voire du théâtre de l’opprimé, qui véhiculent des conceptions participatives et citoyennes en mettant en scène les publics.

Christophe Abramovsky, « gesticuleur populaire », accompagnera un projet porté par le SAMSAH/SAVS L’Échelle pour les SISM 2019, auquel Horizons participe.

Évoquer la démultiplication de ces partenariats n’aurait pas de sens, si on oubliait de remettre le GEM, comme d’autres structures, dans le contexte des politiques publiques qui tendent à encourager la mutualisation des moyens dans le social et le médico-social, pour limiter les coûts. Point de blanc-seing au regard de ces dynamiques, mais un pragmatisme auquel il convient de se résoudre. Au-delà des aspects purement administratifs et comptables,  les échanges sont l’occasion de faire rencontrer aux gémois de nouvelles personnes, de nouveaux univers, et de nouvelles perspectives.